l'Activité au service de la Santé

Nos objectifs en fonction d'un constat

 

"La lutte contre la sédentarité, et la pratique des activités physiques pour les personnes avançant en âge, s’inscrivent au cœur des enjeux de santé publique. Elles ont pour but, de préserver la santé des aînés, d’éviter la surenchère des soins et de prévenir la perte d’autonomie."

 

De nombreuses études menées à ce jour donnent des indications chiffrées extrêmement préoccupantes :

  • chaque années, en France, les chutes occasionnent plus d'accidents mortels que le trafic routiers
  • parmi les accidents mortels touchant les personnes âgées de plus de 65 ans, la chute arrive en première place
  • de ce fait le nombre de chutes par an en France est évalué à 2 millions pour les personnes âgées de plus de 65 ans
  • la chute constitue plus de 90% des accidents domestiques de la personne âgée
  • 1 personne âgée de plus de 65 ans sur 3 et 1 personne âgée de plus de 90 ans sur 2, tombent au cours d'une année

 

Sources : Centre International de Gérontologie Sociale (C.I.G.S.) ;
Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) ;
ainsi que différentes fédérations sportives (FFEPGV; FFEPMM)

important
Se pose donc le problème majeur de la perte d'autonomie - engendré par une perte des capacités

Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, précise que la population européenne devrait continuer à vieillir :

  • la part des 65 ans et plus devant passer de 17 % en 2010 à 30 % en 2060,
  • et celle des 80 ans et plus devant progresser de 5 % à 12 % au cours de la même période.

Ainsi, avec des prédictions de 24 % de la population européenne de plus de 65 ans en 2020,
se pose avec acuité le problème de « la dépendance liée à l’âge ».

A noter que le taux total de dépendance liée à l’âge est la combinaison des taux de dépendance des jeunes et des personnes âgées.

Ainsi, il s’établissait en 2011 à 49,6 % dans l’Union Européenne,
signifiant donc que l’on comptait environ deux personnes en âge de travailler pour une personne dépendante.

Le taux total de dépendance liée à l’âge le plus bas a été observé en Slovaquie (38,9 %) et le plus élevé en France (54,5 %).

 

Sources : "Dispositif d'activités physiques et sportives en direction des âgées"
décembre 2013 - sous la présidence de Daniel Rivière.

 

important
Tous les indicateurs montrent aujourd’hui que l’un des facteurs les plus délétères pour la santé est la sédentarité (qualifiée outre Atlantique de « Sedentary Death Syndrome ») et le manque d’activité physique régulière.

 

Les lourdes conséquences sociales des chutes

 

Quelques informations statistiques :
 

  • D'après une enquête de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM), les chutes chez les plus de 65 ans représentent 10% des consultations dans les services d'urgences et en médecine générale pour hématomes, plaies ouvertes ou fractures, et 12% des admissions dans les services gériatriques.
  • Chez les plus de 65 ans, une chute sur 5 est suivie d'une hospitalisation, d'une durée moyenne de 20 jours.
  • Plus de 25% des accidents liés aux chutes nécessitent en moyenne 30 séances de rééducation.
  • Le coût total, direct et indirect, d'une fracture du col du fémur est d'environ 12 000 € (à multiplier par environ 50 000 cas par an).

 

tableau des facteurs de chutes séniors
Un tableau représentant les différents facteurs de chute chez les seniors
conséquences-chutes-seniors
Un tableau pyramidal représentant les conséquences des chutes chez les seniors
les multiples causes des chutes seniors
Les causes des chutes chez les seniors : un aspect multifactoriel

Sources : Tableaux tirés de l'études INPES -
"prévention des chutes chez les personnes agées"

 

Les différents plans d'actions

( Plus de détails ici )

"Bien vieillir" - 2003

Le premier programme national « Bien Vieillir » est mis en place sous l’égide du ministère de la Santé et de la Protection Sociale.

"Plan National Bien Vieillir" - 2007/2009

L'axe intitulé « Promouvoir les activités physiques et sportives » a comme objectif de proposer des mesures pour organiser et inciter à la pratique des activités physiques et sportives chez les personnes âgées de 55 à 75 ans.

Plan National Nutrition Santé - 2011/2015

La thématique est à présent intégrée, à la demande de la Direction des Sports, au sein du Plan National Nutrition Santé 2011-2015 (PNNS) : « développer l’activité physique et sportive et limiter la sédentarité ».